FANDOM


BODtr BO2topright




Votre vie sera hantée par ce que vous avez perdus. Et alors enfin, vous pourrez comprendre ce que vous m'avez fait subir.
— Raul Menendez


Raul Menendez est un activiste nicaraguayen à la tête d'un cartel familial et d'une organisation internationale nommée "Cordis Die". Il est le principal antagoniste de Call of Duty: Black Ops II et Call of Duty: Strike Team

Il est le chef d'une organisation rebelle nommé Cordis Die et est un vieil ennemi de Alex Mason et Frank Woods, et le principale ennemi de David Mason en 2025. Il a détourné plusieurs centaines de drones militaires appartenant aux États-Unis, et il les a utilisé pour attaquer les grandes villes du pays, ainsi que les villes dans toute la Chine comme Pékin, Shanghai et Hong Kong. Il a éventuellement détruis les drones après son opération. En utilisant les drones, il a paralysé la défense des États-Unis, laissant l'armée américaine vulnérable dans une tentative de déclencher une insurrection dans le monde entier. Il a une grande cicatrice sensible, et des traces de brûlures sur son œil droit.

Raul est apparemment très charismatique et influent à un certain nombre de personnes ; par ses fans, il est surnommé " Le Messie " et dispose d'un nombre important d'abonnés sur youtube et ses vidéos ont été vues des centaines de millions de fois. Selon Harper, «Il est le terroriste le plus dangereux depuis Oussama Ben Laden. Selon Briggs, "Des gens en Amérique l'idolâtrent aussi".


BiographieModifier

DébutModifier

Raul Menendez est né au Nicaragua le 5 Septembre 1963. Selon Javier Salazar, Menendez a passé la première partie de son enfance des années tumultueuses dans son pays pendant la révolution au Nicaraguay. Après le tremblement de terre dévastateur de 1972 au Nicaragua, la famille de Raul a perdu la plupart de tout ce qu'ils avaient, y compris leur maison. Un an après le tremblement de terre, son unique sœur Josefina a été horriblement défiguré dû à un incendie dans un entrepôt, les américains ayant investi les lieux et cherchant le père de Menendez, apparemment un homme très dangereux. Cette tragédie aurait fait de Raul Menendez un "anti-américain", qui est répugné par la société des Etats-Unis et par son fonctionnement capitaliste.


Le Cartel de MenendezModifier

Lorsque Menendez est entré dans ses années d'adolescence, à la fois lui et son père, Jose Luiz Menendez, ont commencé la vente de médicaments pour se faire de l'argent facile. Au fil du temps, ils sont devenus "les légendes de Managua" (village natal des Menendez) et sont devenus riches et puissants. Leur puissance était si grande que au sein de la Pègre, son père était considéré comme un Dieu. Ce fut une grande préoccupation pour les États-Unis dans la mesure où la CIA avait été envoyé pour éliminer le père de Raul il y a quelques années. Plus tard, on apprendra que le jeune Menendez s'est échappé après l'assassinat de son père quelques années plus tard dans un pick-up (dans les événements de Call of Duty Black Ops : Declassified).


Angola/Rencontre avec Alex MasonModifier

Alimentée par sa colère contre les États-Unis, en 1986, Menendez a commencé à aller en Afganisthan pour créer une armée. Le 2 Juillet 1986, Menendez était en Angola pour fournir les soviétiques en armes à feu et a soutenu le gouvernement communiste de Cuba. Il a également rencontré en même temps Alex Mason et Jason Hudson qui était en Angola pour sauver l'une des victimes de Menendez, qui s'est avéré être Frank Woods, en fait toujours en vie et récemment capturé. Alex Mason s'est introduit dans une cabane, ou Menendez était occupé à transmettre un message radio aux habitants du village proche. Les hommes entraient dans la cabane au moment ou Mason menace Raul, ce dernier arme une grenade qui détruirait largement cet endroit. Mason maîtrise Menendez et lui tire dans le côté droit de son visage, lui faisant des dégâts inévitables à l'œil, le laissant donc différent. Mason échappe à l'explosion et croit à ce moment-là Menendez neutralisé.Mais il en reste seulement blessé

AfghanistanModifier

Mason, Woods et Hudson sont envoyés en Afghanistan pour aider les Moujhaideens face à l'Armée Russe. Ce qu'ils ne savaient pas c'est que les Russes étaient commandés par Lev Kravchenko et que ceux-ci étaient soutenus par Menendez. Ils stoppèrent les Russes et tuèrent Kravchenko comme l'avait prévu Menendez. De plus Mullah Raman était de mèche avec Menendez et celui-ci ordonna à Raman de "faire souffrir" Mason, Woods et Hudson. Menendez avait donc manipulé les Russes et les Américains.

La mort de JosefinaModifier

La CIA, en collaboration avec les Forces de défense panaméennes, veut capturer Menendez au Nicaragua. Menendez a été pris en embuscade dans sa chambre et a tué un garde qui agressait sa sœur. Cependant, il a été mis sous sédation et se réveilla en dehors de la ville. Lorsque Manuel Noriega, le président du Panama l'a libéré, Menendez l'a attaqué et a couru à travers le village pour retrouver Josefina. Quand Raul a atteint la chambre de sa sœur, Frank Woods a jeté une grenade à main dans la chambre de la sœur de Menendez, par inadvertance la tuant et probablement Menendez.

La vengeance de Menendez contre Woods et MasonModifier

Avant l'invasion américaine du Panama en 1989 (Opération Juste Cause), Menendez, avec l'aide de ses infiltrés au sein de la CIA, a enlevé le jeune David Mason et Jason Hudson et les a amenés au Panama, juste avant la mission de son père qui consistait à capturer Noriega, qui sait surement ou se cache Menendez, que les américains savent encore vivant. Autour de ce même temps, Jason Hudson est forcé par Menendez de dire à Woods qu'ils doivent abattre une cible répondant au nom... de Raul Menendez. Woods tira dans la jambe de "Menendez" peu sur de sûr et découvre que ce n'était pas Menendez mais son ami Mason. Pour punir davantage Woods, Menendez tue Hudson. Toujours pas content de sa vengeance, Menendez permet à Woods et au jeune David de vivre et jure qu'en temps voulu il reviendra pour finaliser sa vengeance. Toutefois, si le joueur choisit de tuer la cible en pleine tête, il ne le retrouvera pas vivant après l'exécution/capture de Menendez.

Cordis DieModifier

Au cours des trente prochaines années Menendez se cache dans l'ombre pour continuer son travail et ainsi conclure sa vengeance personnelle. Pour générer des fonds pour son armée privée, Menendez a utilisé la richesse qu'il a obtenu dans le trafic de drogue et la contrebande d'armes, et a investi massivement dans des technologies différentes d'armes.

Le 22 Juin 2014 Menendez a commencé sa "campagne" en créant Cordis Die, un groupe de révolutionnaires sociaux luttant contre les gouvernements, des milliards de partisans décidant de mettre fin aux "corrompus capitalistes". Mais ses disciples ignorent que leur chef était un trafiquant d'armes et un narco-terroriste, Menendez recrute des groupes d'insurgés armés tels que les Mercs et la Milice. Il construit également plusieurs installations militaires secrètes à travers le monde, comme au Myanmar et en Haïti. Il bénéficie également le soutien des services de renseignement comme l'ISI du Pakistan ou la CIA des États-Unis.

En 2025, Cordis Die a un peu plus de deux milliards d'adeptes qui voient Menendez comme leur idole, sur YouTube et Twitter, il a notamment un nombre incroyable d'abonnés. Malgré le large soutien, Menendez est considérée comme une menace pour le gouvernement américain qui le considère comme terroriste le plus dangereux depuis des années et le surveille activement.


CeleriumModifier

Dans le cadre du plan de son plan, il engage Chloe Lynch, une jeune femme à travailler sur un l'élément rare appelée " Celerium " qui fera office de "pirate" informatique, mais beaucoup plus puissant que les "virus" connus. Le plan est de l'utiliser pour pirater les drones contrôlés par les États-Unis et aussi de la Chine et de les retourner contre eux-mêmes . Pour le transformer en une forme plus petite , Menendez embauche Erik Breighner. Une fois mis au point, Menendez stocke la puce dans une boule implanté dans le trou de son œil droit.


Cyber ​​attaque sur la ChineModifier

Pour la plan, il utilise le Celerium pour pirater la Bourse chinoise. Mais le FBI arrive à temps pour empêcher cela, mais le lendemain, le directeur du FBI est retrouvé mort, brulé vif.


Pakistan et KarmaModifier

Menendez et son commandant en second DeFalco visiter le Pakistan pour rencontrer Tian Zhao et le chef de l'ISI, pour obtenir le soutien de la DDC et des éléments incontrôlés au sein de l' ISI. David "Section" Mason, Mike Harper, Javier Salazar et Crosby sont envoyés pour les espionner. Cependant cela fait aussi partie du plan de Menendez, qui prétend avoir conçu l'infiltration. Nos héros sont grillés mais parviennent à s'échapper, notamment après une course poursuite haletante, ou ils rencontrent Zhao qui a refusé en fait de collaborer avec Menendez.


Mason et son équipe sont envoyés pour infiltrer Colossus, une ville haut de gamme exotique établie sur une île. Selon les actions des joueurs, DeFalco peut être tué tout en appréhendant Chloé ou cette dernière peut être capturé et sauvé dans la mission «Seconde Chance». Mais Menendez et Defalco peuvent réussir à se sauver.


Trahison et captureModifier

Au Yémen, Menendez tient une réunion avec ses disciples, notamment avec Farid à ses côtés. Farid est en fait un espion de la CIA (Menendez a l'air de se méfier de lui). Menendez, Farid et DeFalco (si pas tué à ce moment) se réunissent avec leurs partisans, juste à temps avant l'attaque américaine. Menendez et Farid se séparent, Raul disant à Farid de se rejoindre à la Citadelle. Bien que Farid supplie Menendez à la retraite, il tire sur la vaisseau drone Harper. Menendez tend un pistolet à Farid et lui ordonne de tuer Harper...


Résultat 1

Si le joueur décide de suivre les ordres de Menendez et tire Harper, il va mourir et la couverture de Farid restera sûr. Cela permettra d'assurer la survie de Chloé tard dans le jeu et la défaite ultérieure de la cyber attaque de Menendez.

Resultat 2

Le joueur décide de braquer son arme sur Menendez, mais ce dernier se défend et tue d'une balle le pauvre Farid. Harper restera vivant jusqu'à la fin de l'histoire.


Quel que soit le résultat du choix du joueur, Menendez sera ensuite capturé dans son VTOL abattu par David Mason et Salazar .


U.S.S. Obama / Cyber ​​attaqueModifier

Après avoir été fait prisonnier, Raul est emmené à l'USS Barack Obama où il est interrogé, d'abord par Salazar, puis par David. Cependant une attaque de Cordis Die lui permet de s'échapper. Plus tard Menendez (avec ou sans DeFalco) se rendra près de Briggs et de ses soldats. Menendez prend Briggs en otage tandis que Salazar se révèle être avec Menendez, tue ses propres hommes et rejoint le côté de Raul. Cela peut entraîner la mort de Defalco. Menendez se retrouvera en face-a-face avec Briggs, mais Salazar demandera à son maître de ne pas tuer Briggs, ce dernier étant quelqu'un de bien. Le joueur peut choisir de tuer ou de blesser Briggs. Menendez prend ensuite le Celerium et télécharge le virus qui lui permet de prendre le contrôle du système. Menendez fuit, satisfait de lui.


HaïtiModifier

"Je suis un martyr ... pour Cordis Die ».

- -Menendez lorsque celui-ci va se faire exécuter/capturer

Une série de cyber-attaques a lieu dans le monde entier, et Menendez se réfugie dans sa base cachée à Haïti pour contrôler les drones, savant bien qu'il est maintenant l'ennemi public n-1. Le gouvernement des États- Unis (avec ou sans le soutien de la Chine) va lancer une attaque sur la base. Juste avant qu'ils arrivent Menendez tue un Marine et enfile son uniforme et son kit. Il sera ensuite découvert que Menendez ne contrôle pas les drones de la base. Menendez diffuse alors un message vidéo au monde et révèle des choses avant l'autodestruction des drones. Il révèle ainsi le véritable plan de Cordis Die : paralyser les drones américains et laisser vulnérable l'armée militaire des Etats-Unis de sorte que les deux milliards d'adeptes de Cordis Die peuvent se lever et attaquer le gouvernement. Cependant, comme Menendez tente de prendre la fuite, David va tuer Defalco (si pas fait avant) et deux des gardes de Menendez puis le poignarder à sa jambe gauche et l'épaule droite, puis le tenir en joue avec un Tac -45. Menendez dit alors à David de faire de lui un martyr pour Cordis Die, David (le joueur) sera amené à le tuer ou à le capturer .

Effets sur la finModifier

Menendez, qui est le catalyseur pour la plupart des événements en jeu, a évidemment un impact important sur la fin. Principalement, le joueur a le plus grand choix au moment de choisir d'exécuter Menendez ou de le capturer après que David Mason le poignarde à la jambe droite et l'épaule avec un couteau . La décision de sauver Alex Mason (le père de David) aura également un impact comment le jeu se termine .


Plusieurs fins sont donc possibles mais on retiendra surtout la fin ou Alex Mason retrouve son fils et Woods et ou Menendez, exécuté par Mason, avant sa mort, diffuse un deuxième message vidéo à ses admirateurs. On peut voir une image subliminale ou la Maison-blanche est en proie à un incendie...

AnecotesModifier

  • Dans Call of Duty: Black Ops III, Jacob Hendricks et Khalil parlent de Menendez, de ses attaques et leurs répercussions. Khalil dit "Remerciez Menendez" ce qui énèrve Hendricks qui réplique par "Menendez était une sale ordure qui a eu ce qu'il méritait !"

GalerieModifier

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard