FANDOM


Cod5topright BlackopsNewTopright



Dimitri Petrenko était un des hommes les plus braves que j'ai connus. Il a combattu à mes côtés du siège de Stalingrad à la prise de Berlin. Les blessures qu'il a reçues au combat auraient dû lui valoir d'être renvoyé en Russie et accueilli en héros. Mais Staline n'avait que faire des héros. Dimitri Petrenko était un héros, il méritait de mourir en héros. Mais loin de donner sa vie pour la gloire de la Patrie, il est mort pour rien, comme un animal... Il aurait dû mourir à Berlin.
Viktor Reznov décrivant Dimitri à Alex Mason.


Dimitri Petrenko (en russe : Дмитрий Петренко) est un personnage de Call of Duty: World at War (apparaissant en tant que l'un des protagonistes) et Call of Duty: Black Ops.
Il était un soldat de l'Armée Rouge assigné au 62ème puis 150ème Division de Fusilier de la 3ème Armée de Choc pendant la Seconde guerre mondiale.

Il est l'un des trois personnages jouables de Call of Duty: World at War est réapparaît également dans une mission flash-back de Call of Duty: Black Ops.

BiographieModifier

Massacre de la Place RougeModifier

Shhh... J'ai besoin de toi. Fais ce que je te dis et on vengera ce massacre.
— Reznov à Dimitri lors de leur première rencontre.


Dimitri est vu la première fois dans le niveau Vendetta entouré de blessé et de cadavres de soldats soviétiques, il fit le mort pour sauver sa vie. C'est ici qu'il rencontra le sergent Viktor Reznov qui a lui aussi survécu au massacre. Dimitri montra très vite des aptitudes en tant que tireur d'élite en éliminant en un éclair une patrouille allemande pendant le passage de bombardier ennemi, couvrant les tirs, avec le Mosin-Nagant à lunette de Reznov. Après avoir abattu un sniper allemand, lui et Reznov retrouvèrent quelques soldats soviétiques et fournirent un support stratégique pendant l'attaque d'un poste de communication. Dimitri se dirigea ensuite vers le quartier général du général Heinrich Amsel, responsable du massacre, et l'abattut pendant sa fuite.
Reznov félicita Dimitri pour ses talents de tireur d'élite, ils s’enfuirent et se jetèrent dans la Volga pour échapper aux allemands à leur trousse.

CaptureModifier

DIMITRI ?! Ahahaha t'es vivant ! T'es encore vivant !
— Reznov après avoir sauvé Dimitri.


Trois ans plus tard en Allemagne, Dimitri est capturé et retenu prisonnier par trois allemands. Pendant que ces derniers bavardent et fouillent les dépouilles des camarades de Dimitri, il essaya d'attraper le Mosin-Nagant d'un de ses compagnons disparus avant d'être frappé à plusieurs reprise par l'un des allemands. Avant de pouvoir l’exécuter, un T-34 explosa le mur de la maison blessant deux des trois allemands.

Reznov abattit le troisième et ordonna à Chernov, une nouvelle recrue, d'abattre les deux autres. Ce dernier, qui lassa tomber son journal pendant qu'il observait, refusa en indiquant qu'ils "saignaient déjà comme des porcs". Sur quoi Reznov invita Dimitri à les abattre lui même en effet tous deux n'avaient aucune pitié pour les soldats de la Wehrmacht depuis les atrocités commises à Stalingrad. Après cela, Dimitri retrouva Reznov pour la première en trois ans et se lancèrent à l'assaut de Berlin.

Avancée dans BerlinModifier

Souriez ! La chance est avec nous. A Berlin, les allemands regretteront de nous avoir provoqué. Au milieu de tout ce sang, des balles et des morts j'ai découvert qu'un vieil ami était encore en vie. Dimitri Petrenko, j'ai vu cet homme tromper la mort au cours du siège de Stalingrad. Tant qu'il battra, le cœur de cette armée sera invincible. Il est notre fierté !
— Reznov à propos de Dimitri.


Juste après leur retrouvailles, Reznov parlait souvent de Dimitri et invitait les autres soldats à le prendre en exemple, en particulier Chernov qui semblait être choqué par la violence vengeresse de ses camarades contre les soldats de la Wehrmacht. Après avoir réduit en pièce quelques Panzers, chars Tigre II et les dernière lignes de défense protégeant Berlin à bord d'un T-34, Dimitri et Reznov rejoignirent de nombreux soldats soviétiques dans le nettoyage de Berlin. Durant une escarmouche dans le métro de Berlin, le tunnel où se trouvait Dimitri, Reznov et Chernov fut inondé par une immense quantité d'eau libérée par les allemands. Cependant ils s'en soutirèrent tous les trois, miraculeusement.

Le ReichstagModifier

Tu vas t'en sortir, tu m'entends ?! Ils ont innondé leur tunnel, leur propre tunnel pour nous tuer Dimitri et encore une fois ils ont échoué. Encore une fois on a trompé la mort !
— Reznov à Dimitri en sortant du métro.


Après avoir récupéré et être sorti du métro, Dimitri participa à l'ultime assaut du Reichstag, le palais du Parlement allemand et dernier bastion Nazi. Malheureusement, à l'entrée du palais, Chernov est totalement brûlé par un soldat allemand armé d'un Lance-flamme et tomba au sol en hurlant, toussant et se tordant de douleur. Reznov malgré tout ce qu'il a pu lui dire, montra de la compassion pour lui et récupéra son journal et le lut. Un autre soldat récupéra le drapeau qu'il portait mais fut à son tour tué sur le toit du Reichstag, forçant Dimitri à lui même planter la drapeau.

Cependant lorsqu'il tenta d'aller planter le drapeau soviétique, un survivant des Waffen-SS blessa gravement Dimitri en lui tirant une balle dans le torse avec un P-38. Comme ce dernier était à court de munition, Reznov s'empressa de sauver Dimitri et trancha à plusieurs reprises le soldat allemand avant de le jeter par dessus le toit. Reznov coupa la corde tenant encore le drapeau de l'Allemagne Nazie et laissa Dimitri planter le drapeau car l'honneur lui revenait de droit. Dimitri planta le drapeau sous un "Hourra !" venant de l'Armée Rouge victorieuse.

L'après-guerre et l'opération OlympeModifier

Après cette mission, tu crois qu'on rentrera chez nous ?
— Dimitri à Reznov en arctique.


Deux mois plus tard, Dimitri s'était totalement rétabli de ses blessures défiant les pronostics de ses médecins. Il fut affecté de juillet à août 1945 aux Forces d'Occupation soviétique à Berlin. En octobre de la même année, il fut affecté avec Viktor Reznov dans l'Unité 45, une unité spéciale sous le commandement du général Nikita Dragovich.

Sous les ordres de celui-ci et de Lev Kravchenko, Dimitri et Reznov furent envoyés à la recherche du scientifique Nazi Friedrich Steiner furent chargés dans le même temps de sécuriser la cargaison de Nova 6, un gaz extrêmement neurotoxique, provenant des restes d'une base Nazi dans le Cercle arctique. Après que Steiner ait été capturé, il fut livré à Dragovich et Kravchenko pour leur montrer le lieu où se trouve le Nova.

MortModifier

Après avoir sécurisé le navire qui avait à son bord le Nova 6, Dragovitch, Kravchenko et Steiner trahirent Reznov, Dimitri et les autres hommes présents. Séparés en deux groupes, ils furent jetés de force dans des cellules blindés où Dragovitch testa le Nova 6 sur ses propres hommes. Le groupe de Reznov réchappa de la mort grâce à l'arrivée des Britanniques, mais Dimitri mourut lentement d'une mort douloureuse sous les yeux de son meilleur ami Reznov, le 29 octobre 1945 à l'âge de 22 ans. Reznov promit de tuer Dragovich, Steiner et Kravchenko afin de venger la mort de Dimitri et de ses camarades. C'est ainsi qu'il décida d'entreprendre le lavage de cerveau d'Alex Mason pour parvenir à ses fins...

GalerieModifier

RemarquesModifier

  • Au vu de sa date de naissance, Dimitri est le plus jeune personnage jouable de la série Call of Duty puisqu'il avait 19 ans dans « Vendetta ».
  • Dimitri est chronologiquement le premier protagoniste de la série à mourir.
  • Yuri Petrenko et Mikhaïl Petrenko sont des homonymes de par leurs noms de familles, mais aucun lien de parenté n'existent entre eux et Dimitri.
  • Dimitri est le septième personnage jouable à mourir de la série.
  • Dimitri est mort au même âge que Joseph Allen dans Call of Duty: Modern Warfare 2.
  • Il est le premier personnage jouable à mourir en tant que PNJ.
  • Fait étrange, Dimitri n'a jamais été promu malgré le fait qu'il soit considéré comme un grand héros. Il n'a jamais été fait évidence d'une quelconque promotion.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard